Le carnaval des maîtresses, fiction ou réalité, faire semblant de

Publié le par Marie Colas

En attendant la publication des ouvrages handicalire et leurs exploitations pédagogiques (et oui c'est long un travail de publication….)

voici une petite histoire pour travailler le retour des vacances sur le thème de carnaval. C'est surtout un prétexte pour travailler en lien avec Et si j'étais, un livre Handicalire en cours de publication, sur la distinction entre la réalité et la fiction et le faire semblant.

Le but set alors de faire comprendre qu'il est possible de se déguiser en sorcière, mais qu'en réalité les sorcières n'existent pas.

Pour appuyer ce travail j'ai également fait visionner des extraits de films de fictions (les élèves pensent que parce que ce sont des films ce sont des choses réelles) et des documentaires pour ensuite distinguer sur support papier ce qui réel de ce qui est fictionnel.

L'étude de l'ouvrage Et si j'étais renforce ce travail ainsi que Sami fait semblant.

Si vous voulez modifier le texte (erreurs ou personnalisation) n'hésitez pas à me contacter pour que je vous envoie le word.

Bonne rentrée!

Marie

Le carnaval des maîtresses, fiction ou réalité, faire semblant de
Le carnaval des maîtresses, fiction ou réalité, faire semblant de
Le carnaval des maîtresses, fiction ou réalité, faire semblant de
Le carnaval des maîtresses, fiction ou réalité, faire semblant de
Le carnaval des maîtresses, fiction ou réalité, faire semblant de
Le carnaval des maîtresses, fiction ou réalité, faire semblant de

Publié dans Les livres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Bonjour Marie ... <br /> <br /> J'ai transmis votre demande d'intégration dans notre Communauté "Co-Éducation et Handicap" à tous ses membres ... Je ne me fais aucun doute sur son acceptation (dans un délai maximum d'une semaine pour laisser le temps des réponses ... ) mais pour ma part , je vote pour des 2 mains !!!<br /> <br /> Cordi@lement <br /> <br /> alain lagarde
Répondre
C
Merci Alain, oui c'est bien Marie COLAS, le monde est petit….merci encore pour le soutien